Retour page1
Un petit tour dans le passé (2ème)

Maintenant, quelques tubes un peu spécialisés:


Tube cathodique de mesure 906, destiné à un oscilloscope. On voit très bien toute sa constitution, particulièrement les 2 jeux de plaques de déflection. Ce tube équipait un oscilloscope à lampes constitué de 4 tubes : une 5Z3 pour le redressement HT, une 879 pour le redressement THT, une 885, thyratron à gaz, pour la base de temps, et une 57 en amplificateur vertical, le 885 attaquant directement les plaques horizontales. (date de fabrication estimé : 1930).


Ici, nous avons un tube vidicon TH8805  'Thomson Houston' de prise de vue (en Noir et Blanc évidemment). Ce tube équipait une caméra de télévision en circuit fermé. Diamètre de la cible : 3/4".
 
 
A gauche, c'est un tube compteur GC10. Il est constitué d'une couronne qui constitue la cathode, et de 30 pointes, disposées à l'intérieur, et formant un cercle. Une seule de ces anodes n'est exitée à la fois, créant autour d'elle, une bague lumineuse rouge (néon). L'entrée de ce tube est une impulsion, qui fait avancer de 3 pointes à la fois. Ce fût un des premiers dispositif compteur et afficheur. Ce tube à permis de réaliser des fréquencemètres (ROCHAR), et toutes sortes de compteur. Il fût le précurseur du tube NIXIE que l'on voit à droite. On aperçoit très nettement les anodes en forme de chiffre (encore mieux avec l'animation (200k)) Cliquer pour l'animation
.

A gauche, un tube photomultiplicateur, dans lequel on distingue la cible, derrière la grille.
A droite, un tube cathodique (et oui!) de contrôle C30 de MAZDA, à culot octal.

On continu la visite sur une autre page..
ou page précedente
ou retour


bpcv@free.fr